vibration-du-30-octobre-2016

LIBÉRER DE L’ESPACE.

Vibration envoie un coup de gong pour annoncer l’ouverture d’un nouveau couloir de vie. C’est aujourd’hui la fin d’une façon de vivre, de ressentir, d’envisager le futur. On coupe avec difficulté les derniers liens qui nous attachent à certaines situations du passé, qui deviennent intolérables.

Journée « pâteuse », que certains auront du mal à traverser à cause de fortes pressions intérieures qui se manifestent sous forme de mal être. Ceux qui aspirent au changement « libérateur », déploieront de gros efforts pour avancer.

Autant préciser que les obligations entrent dans la sphère affective. C’est avec ceux que l’on aime, qu’on envisage des solutions, que l’on prend des décisions. Pas de place pour les grandes envolées romantiques, on a besoin de réalisme, d’engagement, de « solide ». Ce n’est pas un jour propice aux rencontres.

Notre activité nous engloutit. Nous serons besogneux, appliqués, investit. Cette disposition nous permettra d’ériger les piliers qui porteront nos projets. Au passage, nous nous déferons de ce qui pourrait nous freiner. Ne nous lamentons pas si nous sommes en fin de contrat ou sur le point de quitter l’entreprise. Vivons ce passage, avec la sensation d’un avenir épanouissant.

Les moins de la vibration sanctionnent les pointilleux, les râleurs, les maniaques. A force d’exiger des autres, vous risquez de vous retrouver seul. La vibration annonce aussi des ruptures définitives.

Spirituellement, le collectif aspire à une vie meilleure, le collectif a conscience que seuls des changements radicaux pourraient nous aider à obtenir ce que nous souhaitons. C’est le jour idéal pour s’asseoir devant une feuille et écrire comment nous envisageons notre existence. Notons les transformations souhaitées, de quelles façons nous allons nous y prendre pour y arriver, par quoi nous allons commencer…La question la plus importante sera : De quoi dois-je me séparer ou que dois-je supprimer pour dégager de l’espace et permettre à mes objectifs de se réaliser ? Bon dimanche.

Viviane Mercier

Merci de partager si ce post vous a plu.