VIBRATION DU 11 FEVRIER 2017

Augmenter sa fréquence vibratoire.

Un samedi mobile, ambitieux, conquérant. Nous commençons ce week end ou peut être ces vacances avec entrain et le désir de « bouger » notre vie. Cet état d’esprit donne ou redonne de la jeunesse, le sourire et l’envie d’entreprendre, ne nous gênons pas. Ceux qui refusent cette disposition, auront du mal par la suite, à reprendre le mouvement de la vie.

L’univers émotionnel affiche de la gaîté, de la décontraction, de la séduction mais aussi, un besoin important de liberté, d’indépendance. On aimera penser que nous sommes seuls, responsables de nos actes. Aussi, n’essayons pas d’envahir l’univers de notre partenaire, il serait vexé ou contrarié. Les célibataires peuvent espérer une rencontre, il flotte un parfum d’amour même si ce n’est pas pour toujours.

Au travail ça s’agite, tous les métiers qui réclament des déplacements surfent habilement sur la vibration. Les ambitieux sont déterminés à améliorer leurs performances.

En week end ou en vacances, un vent de liberté nous pousse à profiter un maximum de cette journée. Ne prenons pas de risques si nous pratiquons un sport.

Les zones d’ombre pénalisent ceux qui agissent ou s’organisent sans tenir compte de l’avis des autres. Elles sanctionnent aussi les groupes qui se révoltent contre l’autorité.

Sur le plan spirituel, les êtres de lumière sont assez présents dans les espaces collectifs, qui sont orientés vers l’enthousiasme. Ils viennent soutenir nos projets en boostant notre créativité, notre intuition. Ils participent aussi à l’apprentissage de ceux qui désirent vraiment évoluer. Il suffit pour s’unir à eux, d’atteindre un état d’esprit ouvert, joyeux, détendu, confiant en notre avenir. A partir de là, demandez et vous obtiendrez !

En développement personnel, renforcez votre intention. Sur quoi s’appuie-t-elle ? De quoi sont faites les émotions qui accompagnent votre objectif ? C’est important que vous regagniez la fréquence vibratoire dans laquelle la réalisation de vos souhaits est possible.

Viviane Mercier

Merci de partager si ce post vous a plu.