VIBRATION DU 10 AVRIL 2017

ACCELERATION DU RYTHME.

Cette vibration annonce un grand changement de cycle. Il arrive un peu vivement mais il a la qualité de nous enrôler dans un tourbillon dynamique. Les idées affluent, la créativité est présente, on reprend des forces, l’espoir renaît. Laissons de côté, cette sensibilité qui nous freine, la susceptibilité, les paroles ou les actes blessants. Passons au dessus de ce qui peut nous faire mal, nous diminuer, nous faire perdre notre calme. Nous devons garder nos énergies et les mettre au service de l’épanouissement de la collectivité.

L’amour prend ses ailes et s’élève, pour nous faire oublier le quotidien, exalte les sentiments, favorise l’engagement. Les couples renaissent après une période un peu atone. Les célibataires lâchent des pensées de séduction sur d’autres cœurs à prendre.

La vie professionnelle s’anime pour accélérer le tempo. On est de plus en plus sensible aux conditions de travail, à l’ambiance, à ce que l’on a envie de faire. A partir de là, ceux qui ne se sentent plus en harmonie avec leur activité, commencent à envisager un changement.

Les zones d’ombres mettent en lumière nos excès, nos vices, nos mauvaises habitudes, ce qui nous éloigne de notre pureté intérieure.

Spirituellement, le rythme s’accélère, la cadence nous déstabilise, prenons des minutes par ci, par là, pour nous centrer, nous apaiser et accueillir ce tempo avec joie. Ne nous affolons pas en courant dans tous les sens, pour essayer de boucler la journée. On est dans la phase d’adaptation, nous avons la faculté de reprogrammer notre horloge intérieure, restons sereins, en nous faisant confiance.

Le développement personnel, conseille de noter toutes les idées qui nous passent par la tête concernant la nouvelle vie que nous voudrions mener. A partir de cette liste, notons ce que nous pourrions faire, pour que nos projets aboutissent. Sur la troisième liste, écrivons les changements que nous allons mettre en place pour y parvenir.

Viviane Mercier

Merci de partager si ce post vous a plu.