Rollei Digital Camera

   Quand le ciel nous tombe sur la tête:

En tant que Coach, j’ai souvent été confrontée à ce genre de problème. Une personne vient me rencontrer parce qu’elle n’arrive pas à trouver du travail ou un moyen d’améliorer sa situation financière parce que sa retraite ou les aides qu’elle reçoit ne sont pas suffisantes.  
A un moment donné, quand on se heurte à des portes fermées, des refus, on ne sait plus quoi faire pour s’en sortir. Le sentiment d’impuissance, ne permet plus d’avoir assez de clarté ni de direction, pourtant les ressources sont en nous et c’est là que nous devons les chercher.
Cette situation est vécue comme un drame parce que le besoin de se nourrir est un besoin vital, le premier besoin que l’homme veut satisfaire. Référez-vous à la pyramide de Maslow qui classe les cinq principaux besoins ancrés en nous, vous verrez que le besoin physiologique qui est de se nourrir, de boire et d’avoir une vie sexuelle arrive en tête.
Sélectionnez au choix dans la liste votre cas :
Plus de boulot, les comptes en banques dans l’hyper rouge, peur de perdre la maison…Parfois menace d’expulsion, ou plus de toit . pas de perspectives, les avocats, les huissiers, les dettes…Ne souriez pas…ça arrive.
Sur le parvis du pôle emploi, de la caisse d’allocations familiales vous les verrez déambuler un dossier à la main, ils vous raconteront, ils ont besoin d’être écoutés.
Autrefois, on disait: « c’est un revers de fortune »
Aujourd’hui j’entends parler de tuile, de cata, de big bang….Ce ne sont que des mots dépeignant une situation !
Je préfère m’occuper du ressenti de celui qui subit ce choc !
Il se retrouve démuni, sonné, à terre, démoralisé, anéanti, amer, écœuré, nerveux, dépressif, stressé, isolé etc….
Agitez le cocktail et c’est l’explosion intérieure, on ne sait plus à quel saint se vouer.
La vie se désorganise, notre moral suit…on est largué et dans la plupart des cas on n’arrive plus à faire des choix judicieux, à agir habilement, à raisonner juste.      Rollei Digital Camera

PREMIER SECOURS :

Vous êtes vivant, maintenant vous êtes libre comme l’air, sans rien, certes, mais libre.

REBONDISSEZ !
Si vous vous asseyez devant votre télévision en vous disant que demain sera un autre jour, c’est fichu….vous risquez de mettre du temps à vous relever.

PLAN D’ATTAQUE :

Je m’occupe:
1) Choisissez de faire quelque chose que vous n’aviez pas le temps de faire avant et qui vous plaît.
Jérôme s’est organisé un programme sportif, il court tous les matins, et fait quelques pompes en rentrant. Deux fois par semaine, il part en randonnée toute la journée.
Il a entreprit d’écrire un documentaire sur les vieilles voitures et de partir à la chasse aux infos deux heures par jour .
Martine a décidé d’ouvrir une vieille malle remplie de photos de famille, qu’elle rêvait de ranger, depuis plusieurs années. Elle s’y consacre une heure par jour.
Avec une copine, qu’elle rejoint deux après midi par semaine, elle apprend le crochet.

Actif jusqu’au bout de la journée :
Préparez-vous le matin comme si vous alliez travailler. Remplissez le planning de la journée
Ex : de 7h à 9h je me prépare et prends le petit déjeuner
9h/10h30 j’écris mon planning, je sélectionne les petites annonces, je prépare les papiers, je rédige mes courriers, je vais voir un organisme chômage, assistante sociale etc…
10h30/11h je me fais plaisir : pause café, je regarde mes e mails perso, j’appelle une copine, maman ….
11h/12h30 je finis le travail du matin
12h30/14h : je déjeune, je me relaxe
14h à 17h : je m’occupe de mon futur emploi
Gardez le rythme, le look, le mental d’une personne active.
Arrêtez de courir dans tous les sens pour essayer de colmater les brèches. Les trois quart du temps vous perdez un temps précieux et vous n’avancez pas.
Avant d’aller vous occuper de vos droits : caf ou pôle emploi….Renseignez vous par téléphone ou mieux sur internet pour réunir les documents nécessaires. Vous n’avancerez pas plus vite en retournant tous les deux jours pour compléter votre dossier.
N’hésitez pas à vous informer de tous vos droits… transports, primes, assistances etc…
N’ayez pas honte d’aller chercher de la nourriture au resto du cœur ou dans les autres organismes. Ils vous aideront à améliorer le quotidien.

VOYEZ LE COTE POSITIF DE LA SITUATION
C’est le moment de revisiter vos acquis, d’évaluer votre potentiel, de prendre conscience de votre valeur.
1) Vous avez la possibilité de développer vos compétences par des formations.
2) Vous avez le temps de bien penser à ce que vous avez envie de faire et comment vous avez envie de le faire
3) Vous allez avoir une vision beaucoup plus précise de votre entourage. Qui est un ami fidèle, qui ne l’est pas. Votre cercle social va se clarifier et ce n’est pas plus mal.
4) Faites la liste de tout ce qui vous semble positif (pas moins de 10 choses) et décidez !

PRENEZ UN CAHIER , ce sera votre journal de bord, NOTEZ
exemple : – Je commence un régime
Je vais pouvoir aller marcher 1h par jour
J’apprends à jouer au bridge
Je fais quelques mouvements de gymnastique le matin
Je prends le temps de lire
J’irai au marché le mercredi
Je vais m’inscrire à la piscine
J’organiserai chaque mercredi une journée de loisirs avec les enfants
Je vais nettoyer ma voiture et l’entretenir
Je vais m’initier à la pâtisserie ou à la pétanque

ÉTAT DES LIEUX

Il faut une grande force morale et de belles ressources pour tenir bon pendant la traversée d’une telle période.

Votre potentiel, vos atouts:
Faites un bilan personnel des talents que vous révèle cette période de précarité.
Ex : Je suis entrain de développer ma volonté
Je m’aperçois que je regarde les gens d’une autre façon
Je suis surpris de si bien me contrôler.
Je prends le temps d’écouter mes enfants, en fait je m’aperçois que je n’écoutais pas tellement les gens.
Je comprends mieux les gens etc….

A améliorer:                                                                                                                 Faites un bilan de vos points à améliorer, essayez de les contrôler
Ex : Je ne pensais pas être aussi susceptible
Je manque d’organisation
Je suis trop sensible
Je me plains trop souvent
Il faut que je me mette à l’informatique
Quelques notions d’anglais seraient nécessaires
Par quoi allez-vous commencer ?
Fixez-vous des challenges, de petits challenges.
Par exemple, en cas de désordre, je consacre chaque jour une demie heure au rangement.
N’oubliez pas de fêter vos victoires.

Appliquez les techniques pour changer les comportements qui ne vous conviennent plus.

Notez les talents que vous avez toujours eu et imaginez à quoi ils vont vous servir dans l’avenir.

Offrez-vous un mental de gagnant par des exercices précis.

Viviane Mercier.