énergie

Je ne vais pas traiter ici de toutes les sources de nos pertes d’énergie. Prenons celles qui sont à notre portée immédiate.

clock-1173453_1920La gestion du temps


Mais bon sang ! Arrêtons de nous mettre la pression, parce qu’il y a le départ en vacances à préparer, la rentrée, les fêtes, les anniversaires, l’invitation chez des amis, une sortie au ciné. On avance le regard scotché aux heures qui tournent etc….Greffés dans le futur pour ne pas vivre quelques mauvais scénarios du passé, on ne repère même plus le présent.

 

background-1522532_1280L’anticipation
S’angoisser pour savoir si l’hôtel réservé est bien, si nos amis vont comprendre l’itinéraire, si notre rendez-vous va bien se passer, si l’entretien professionnel sera positif, si la circulation est fluide, si notre enfant ne va pas attraper froid, si on a acheté assez de tomates etc… Et vas-y ! nous nous servons de grandes rasades de « verres à moitié pleins ». On préfère se faire peur avant un événement, c’est par une éducation tellement ancrée, que ça en devient une habitude inconsciente. Plus nous imaginons le pire, plus nous attirons des mésaventures, qui souvent auront le mérite de nous faire dire « je le savais ! ».

 

soap-bubble-824558_1920L’enfermement.
Rester dans sa bulle sociale, ne pas être curieux de se qu’il se passe en dehors du microcosme que l’on a organisé : ma famille, mes amis, mes relations, les lieux dans lesquels je me rends, le parc qui m’est familier, ma plage habituelle, mon magasin de chaussures, écouter les problèmes de Madeleine ou de Gontran, aller visiter tante Jeanne, se forcer à assister au repas de Jules etc…. Chaque chose a sa case, et l’on tourne en rond dans « notre cage ». eh oooh !!! la terre est vaste et même près de chez nous, il y a des choses passionnantes à découvrir, des personnes merveilleuses à rencontrer, des expériences extraordinaires à faire. Bougeons notre quotidien, franchissons les frontières qui nous séparent du reste du monde.

 

colors-1569033_1920Les « fuites » d’énergie

Ces exemples provoquent des « fuites » d’énergie, aussi importantes que si nous laissions un robinet d’eau ouvert. Comment s’étonner, de finir souvent, à bout de nerfs, épuisés, stressés ? Commencez à en prendre conscience, à agir sur vous, et à refaire un « plein » d’énergie.

Viviane Mercier