résolutions

Les bonnes résolutions ne se prennent pas qu’au 1er Janvier

La rentrée, un moment idéal pour prendre des bonnes résolutions et s’y tenir. La plupart des personnes rentrent de vacances, elles sont  reposées, détendues. En état de réceptivité, il est plus facile d’intégrer de nouvelles habitudes, de donner une autre orientation à sa vie, de se motiver pour tenir ses engagements.

Physiquement

Soit vous avez une pleine forme, le poids idéal. Veillez à entretenir ce que vous avez acquis au cours de l’été. Ne laissez pas la grisaille s’installer sur votre look, modifier vos attitudes, bloquer votre entrain. Écrivez un programme qui va entretenir cette luminosité. L’auréole « bonne mine » mérite un peu d’attention.

Soit vous avez pris du poids et êtes un peu fatigué à cause d’un programme de loisirs épuisant. Profiter de rentrer chez vous pour vous mettre « au vert »: un petit nettoyage intérieur par une alimentation saine, un peu de sport, vos prochains jours de repos consacrés au farniente.

sport

Élise a noté ses bonnes résolutions :

Brushing au moins une fois par semaine

Marche à pieds après le travail

Après midi détente une fois par semaine

Jean s’est inscrit dans une salle de sport et compte rajeunir sa garde robe. Il aussi déclaré la guerre aux chips/cacahuètes, aux mojitos. Après réflexion, il suivra la formation qui le tentait.

mojito

Moralement

Vous entrez en automne avec le sourire, dynamique, la tête pleine de beaux projets. Avec un tel moral, on n’a qu’un désir : PROLONGER CET ÉTAT.

Notez ce que vous pouvez mettre en place pour chouchouter votre bien être. Le moral a une incidence directe sur nos comportements et nos réussites dépendent en grande partie de ces fameux comportements. Vous êtes actuellement dans le train de la joie de vivre, alors ne descendez pas en marche sous prétexte de changer de contexte.

                         sun-32198_1280                       Comment arriver à se maintenir au top

Généralement, ce qui nous démoralise est le fait de retrouver le même ciel, le même décor, les mêmes têtes, le même travail, les métros, les trains ou le bus, les gens tristes, les factures à payer etc… Chacun peut faire son marché au rayon des doléances. C’est un peu le principe de Pavlov. On associe certains lieux à des ressentis, à des jugements intérieurs. C’est enregistré de cette façon dans le mental et ce genre d’ancrage a la dent dure! Il est temps de revisiter nos convictions et les associations que le cerveau a mis en place. Il y a bien des choses sympathiques qui traversent votre quotidien Non?

STOP, il faut changer son état d’esprit coutumier

Si vous estimez que votre vie est lourde à porter, réagissez, ne vous complaisez pas à dénigrer ce qui passe à portée de vos yeux, votre situation. Accrochez un sourire. Vous avez un toit sur la tête, des personnes qui vous apprécient, une activité, des projets. Acceptez de rentrer à nouveau dans la routine, en la vivant comme un merveilleux passage nécessaire à votre évolution. Chaque situation a son charme, encore faut-il vouloir l’accepter !

Notez ce qu’il y a de bien dans votre vie.

Revisitez vos projets

Je ne parle pas ici des petits ou des grands rêves, non, j’évoque, tout ce que nous avons envie de mettre en place dans les mois à venir. Ça peut être changer de voiture, la robinetterie de la salle de bains, prévoir nos vacances au ski ou un week end entre amis etc…Faites la liste, ça dope !

Pour finir avec les bonnes résolutions                        faire la liste

Voilà, votre cahier « bien être » est prêt, il ne vous reste qu’à l’illustrer. Réunissez vos plus belles photos, celles qui illuminent votre cœur. Pensez à les regarder de temps en temps et à relire vos bonnes dispositions. Au fur et à mesure de nouveaux besoins émergerons, vous pouvez, bien entendu, les noter sur votre cahier.

 

cahier de bien être

 

Viviane Mercier

Vous pouvez partager cet article sans le modifier ou commenter, merci.